J'ai fait mes premiers Suisses.

 Avant

IMG_3867

Après ...

IMG_3871

Un peu d'histoire :

Le Suisse de Valence existe depuis deux siècles et demi. Et sa recette est quasi inchangée depuis sa création en 1799. L’histoire raconte que le Pape, ayant pris fait et cause pour Louis XVI, Bonaparte et le Directoire le révoquèrent et l’expédièrent en France. Mais le Saint-Père est âgé et fatigué : son périple, via les Alpes, s’arrête à Valence où il est incarcéré dans la citadelle de la ville. Il y meurt un mois après (son cœur et ses entrailles sont d’ailleurs conservés dans la cathédrale sous le maître-autel). Ses gardes suisses, au costume dessiné par Michel Ange, firent forte impression.

 

D’où l’idée d’un boulanger de créer un pantin en pâte sablée parfumée, à l’écorce d’oranges confites. Le Suisse de Valence était né. La tradition veut qu’il soit confectionné pour la fête des Rameaux. Mais aujourd’hui, c’est toute l’année qu’on déguste le Suisse.

 

Recette du Suisse de Valence de Denis Maurin de Chez Nivon :

 

Pour 5 Suisses de 1 kg, prévoir :

2,6 kg de farine pâtissière, 750 g de beurre, 800 g de sucre, 6 œufs, 20 g de bicarbonate, 250 g de débris d'écorce d'orange confite, 300 g de rhum et de fleur d'oranger.

Pétrissage :

dans un grand saladier (ou mieux dans un petit pétrin mélangeur), malaxez bien en pommade le beurre, le sucre, le bicarbonate et l'écorce d'orange confite. Ajoutez les œufs petit à petit. Lorsque le mélange est bien crémeux, ajouter le parfum. Enfin, incorporez la farine et stoppez tout dès que vous obtenez une pâte homogène. Entourez ce pâton de 5 kg d'un torchon et laissez reposer une grosse demi-heure. Détaillez en bâton de 950 g et gardez le reste pour les décors.

Façonnage :

donnez à chaque pâton la forme d'un fuseau un peu ventru. Puis à l'aide d'un rouleau à pâtisserie l'aplatir en partant du milieu, de façon à obtenir un ovale de 3 cm d'épaisseur.

Déposez sur la plaque du four, si possible sur papier sulfurisé.

Décor :

un demi-cercle pour le chapeau, 2 petites boules pour le nez et le menton, un fin cordon pour les moustaches et 2 grains de café pour les yeux, 4 bandes pour les bras, le corps et les pieds, enfin 12 boutons.

Avant cuisson, dorez 2 fois avec des œufs battus auxquels vous aurez rajouté un soupçon de miel tiédi. Cuisez à four chaud 240°C (th.8) et sortez dès coloration.

Découpe et mise sur place : avec un petit couteau d'office.

 

 

gif patissier

signature_2

Pour ma part j'ai réduit les quantités. J'en ai fait pour trois.

La prochaine fois je les ferrai plus petits car à la cuisson les Suisses prennent du volume.

Je mettrai la cuisson à  200° et non à 240° et non comme la recette initiale.